5 pièges à éviter pour vendre au meilleur prix

5
(1)

Quelques conseils pour vendre efficacement et rapidement votre maison, cela au meilleur prix bien évidemment. Ces recommandations sont valables pour la vente d’une maison à Aydat mais également pour tout bien immobilier sur un autre secteur. Il s’agit ici de généralités qu’on a malheureusement souvent tendance à oublier.

Si votre maison est situé à Aydat, la plus grosse erreur que vous pouvez faire serait de ne pas nous contacter ! Particulier en quête d’une maison sur le secteur aydatois, ce serait bien dommage de ne pas nous en parler

Vous souhaitez vendre, vous souhaitez que ça aille vite et vous attendez un bon prix de votre bien, voici les étapes clefs pour vous faire gagner du temps, mais aussi de l’argent.

Surestimer le prix de sa maison et se déconnecter du marché

Pour définir le prix de vente, c’est l’étape de l’estimation, vous pouvez dans un premier temps la réaliser vous même avec un certains nombre de critères et en vous appuyant sur les prix de l’immobilier. Sollicitez 2 ou 3 agences immobilières pour ajuster votre prix, puis définissez le prix auquel sera mis en vente votre maison.
Attention à ne pas vous laisser prendre au jeu très risqué de la surestimation, un pari sur un coup de cœur, un affect qui vous joue des tours, vous risquez alors de perdre des potentiels acquéreurs, d’avoir un bien qui traine à se vendre et qui entraine de plus grosses négociations. Soyez tout aussi vigilant lorsqu’un agent immobilier vous demande à combien les autres agents immo ont estimé votre maison, potentiellement il risque de s’en servir pour surenchérir, vous flatter avec un meilleur prix simplement pour rafler le mandat.

S’il ne fallait retenir qu’une chose, c’est que la surestimation risque à terme de vous faire perdre de l’argent. Temps de vente rallongé, acheteurs plus enclin à la négociation, sans oublier les charges que vous allez continuer de payer le temps de cette vente qui traine qui traine qui traine…

Confier la vente à un non-spécialiste du secteur

Si vous pensez que tous les agents immobiliers se valent, nous vous conseillons d’aller faire un tour sur « Qui est le meilleur agent immobilier ?« . Ne le choisissez pas au hasard, simplement parce qu’il a une belle agence en ville, encore moins parce qu’il passe à la TV. Votre principal critère doit être de trouver un agent spécialiste du secteur, un expert de l’immobilier aydatois. Oubliez le professionnel de l’immo qui ratisse toute l’Auvergne, le cador de l’immo clermontois Jaude, Blatin, misez juste avec un pro du secteur de la Cheire d’Aydat. Il est parfaitement au courant du marché spécifiques de son secteur, des tendances, de l’actualité des transactions, il connait les prix, et il a certainement déjà des acquéreurs qualifiés pour vous dans son calepin.

Multiplier les mandats de vente dans diverses agences

Si vous optez pour le mandat en exclusivité ou en semi exclusivité, la question ne se pose pas, une seule agence, celle que vous aurez choisi pour gérer la vente. Le problème vient lorsque vous décidez d’octroyer plusieurs mandats simples à différentes agences. Vous vous dites plus il y aura d’agences qui auront mon bien à la vente, plus il y aura de potentiels acquéreurs, plus il y aura de concurrence entre eux et donc plus il y aura de chances de vendre au meilleur prix… Et bien sachez que de manière générale cela ne fonctionne pas comme ça. D’une part vous mettez en concurrence plusieurs agents, pour toucher leurs honoraires ils doivent vendre, il vont donc encourager toutes les offres même basses pour être sûr d’être le premier à faire signer une offre d’achat et un compromis de vente. L’agent ne sera alors plus de votre côté mais de celui de l’acheteur, son objectif est de vendre, et cela à n’importe quel prix. Côté acquéreur, vous allez semer l’incompréhension, différentes agences, différentes annonces, différents prix, parfois différentes surfaces, différentes charges… Autre cas de figure, la succession d’agence, une première agence a le bien en vente, les visites s’enchainent mais pas de vente à l’horizon, le propriétaire estime alors que c’est l’agence qui fait mal son travail. Il décide à l’expiration du mandat de changer d’agence, celle ci fera certainement mieux, avec de meilleures photos, de meilleures annonces, des visites plus convaincantes… Malheureusement le scénario est identique la maison ne se vend pas, il passe donc à une troisième agence, et ainsi de suite jusqu’à avoir fait le tour des agences immobilières de la région… Résultat la maison n’est toujours pas vendu, mais en revanche elle est « grillée » sur le marché, tout le monde l’a vu passer, repasser, tous les potentiels acheteurs la connaissent déjà, s’en suivra sans aucun doute une négociation très importante du prix par rapport à si elle avait été vendue dans les règles de l’art.
Dans la tête de l’acheteur, un bien inscrit dans une multitude d’agence, c’est un bien qui ne se vend pas et qui a beaucoup de mal à se vendre. Un bien qui nécessite autant de professionnels, c’est un mauvais signal pour l’acheteur, et c’est à chaque fois synonyme d’âpre négociation.

Préférez donc soit une vente directe, une vente en semi exclusivité, ou en exclusivité, une meilleure implication de l’agent, un bien mis en valeur, l’idéal si vous souhaitez vendre vite et surtout bien. Mais suivez notre conseil, ne multipliez pas les mandats simples, ils ne jouent pas du tout en votre faveur.

Rester hermétique à toute négociation d’un potentiel acquéreur

Si l’estimation du prix de vente a été faites correctement et selon le marché du moment il faut pas toujours être catégorique sur votre prix de vente, vous risquez de passer à côté de VOTRE vente. Si lors des premiers jours/semaines qui suivent la mise en vente il est normal d’être fermé aux offres trop agressives, il est important d’entendre toutes les offres et de ne pas clore de portes. Prenez en compte les négociations, analysez les, discutez en avec l’acheteur afin de voir si elles sont justifiées ou non. Prenez le temps d’écouter l’acquéreur avec une offre sérieuse, et ne restez pas campé sur vos ambitions si l’offre vous permet de vendre rapidement. Gardez bien en tête que plus le temps passe et moins les offres au prix ont de chances d’arriver. Selon le type de bien, selon son standing, selon le nombre de visites et le ratio d’offres reçus, selon le nombre de visites à venir, selon la durée depuis laquelle votre maison est à vendre, selon le marché actuel, soyez vigilant à ne pas laisser passer une offre, même si votre prix a été rediscuté.

Cacher/Dissimuler les problèmes et le vices de votre maison

Plutôt que de cacher les défauts de votre maison, valorisez plutôt ses atouts (avec ou sans home staging et garden staging). Si vous dissimulez un vice ou un défaut, il y a de très grande chance que cela vous rattrape, avant ou après la vente. Si des travaux sont à prévoir, vous pouvez soit les réaliser, soit faire faire des devis par des artisans, cela afin d’être totalement transparent avec les potentiels acquéreurs et leur permettre de l’intégrer à leur budget. De votre côté cela vous permet d’anticiper les négociations du prix de vente.

Encouragez-nous avec des étoiles 🙂

Avis : 5 / 5. Avis : 1

Soyez le premier à donner votre avis

💬 Pour nous aider dans notre recherche de maison
📣 Parlez de notre projet immo à Aydat autour de vous & Partagez !
©2021 Aydat.net | Devenir partenaire | Liens web | Mentions légales